Avenue du Port

300 platanes sauvés de justesse, 1.500.000 pavés menacés de disparition

Avenue de Tervueren

Posted on | août 22, 2011 |

L'avenue de Tervueren avant les travaux de réaménagement.
Mme Grouwels, à plusieurs reprises, a déclaré que maintenant que les travaux sont faits sur l’avenue de Tervueren que les habitants sont contents que les marronniers ont été enlevés. Est-ce bien correct?

C’est faux.

 

Mme Grouwels peut-elle montrer au parlement bruxellois un document écrit des riverains de Tervueren confirmant ses dires? Il n’y en a pas.
Les marronniers de Tervueren auraient pu être préservés encore des années si la volonté politique avait été présente. Ils auraient pu être préservés avec des tailles préventives visant à minimiser le risque.
Mais cette volonté politique était absente. Alors les riverains ont décidé d’encadrer au mieux le projet d’abattage. Et il est trop tôt pour parler de réussite ou d’échec. Malgré le fait que des moyens conséquents ont été engagés, il faudra attendre 3-4 années pour savoir si les nouveaux arbres survivront à la transplantation.

L’état sanitaire des marronniers/platanes de Tervueren, de Churchill ou d’ailleurs n’est pas comparable.

Chaque parc est différent et à ses spécificités propres. Chaque parc est atteint dans des proportions différentes par les maladies. Le tronçon Tervueren était mal en point mais les autres parcs bruxellois semblent être en meilleur état et les marronniers pourraient y être maintenus 5-10 ans si ce n’est plus.

Le Comité Tervueren soutient le comité de l’Avenue du Port.

Nos arbres ne sont pas du mobilier urbain que l’on remplace au gré des envies des nos politicien(ne)s et de nos urbanistes.

Le Comité Tervueren
Philippe Elsen

comite.tervueren@gmail.com

De Tervurenlaan vóór ze werd heraangelegd.

De Tervurenlaan vóór ze werd heraangelegd.

Comments

to “Avenue de Tervueren”

  1. Daniel
    août 22nd, 2011 @ 11:19

    Madame Grouwels hait Bruxelles et les Bruxellois.
    On se demande qui a permis à cette femme de devenir une décideuse à Bruxelles.

  2. chevalier marie-christine
    août 29th, 2011 @ 00:54

    Madame Grouwels
    Il n’a rien de très Catholique dans ses agissements,d’autant plus que nous voyons des affiches (Bruxelles ville Verte)est-il vert le paysage avec des arbres massacrés,comment laisse l’avenir de nos plans verts à cette Madame Grouwels qui avec son abus de pouvoir ne décide rien de bon de plus quand elle aura finit son mandat,elle nous laissera avec son triste décor ,car les arbres sont le poumon de la ville qui déjà si polluée !!!

Leave a Reply





*