Avenue du Port

300 platanes sauvés de justesse, 1.500.000 pavés menacés de disparition

AVIS DE LA COMMISSION DE CONCERTATION RENDU LE 21 DECEMBRE 2016

Posted on | janvier 19, 2017 | No Comments

La Commission de Concertation a rendu son avis sur le 3ème projet de rénovation de l’avenue du Port: c’est un petit “oui”, avec un gros “mais”.

C’est-à-dire que l’avis est positif, mais assorti de telles conditions que le projet devra être notablement revu.

Lire notre résumé de l’avis ici                                   Lire l’avis complet ici

Le projet #3 visait à transformer cette majestueuse avenue portuaire et industrielle en avenue de promenade, au mépris des besoins des nombreuses entreprises bordant le bassin Vergote. C’est que pour transformer ce quartier en zone récréative avec logements haut de gamme, il fallait réduire la largeur de la chaussée et supprimer les stationnements, spécialement ceux des camions. Or pour répondre aux besoins actuels des entreprises présentes, indispensables au fonctionnement de la ville, l’avenue du Port a besoin d’une grande largeur pour fonctionner comme desserte de camions.

L’ennui c’est qu’une grande largeur de chaussée favorise immanquablement la vitesse. Comment concilier grande largeur nécessaire, et allure réduite, également nécessaire ?

C’est ici que la solution que nos défendons a tout son sens : outre leur valeur patrimoniale que nous chérissons, mais aussi leurs avantages écologiques (les pavés, contrairement au béton, sont indéfiniment réutilisables) et sociaux (entretenir les voiries plutôt que de les détruire, c’est de l’emploi local pour les Bruxellois

faiblement qualifiés), les pavés modèrent la vitesse des véhicules (ils donnent au conducteur l’impression qu’il force sa vitesse, à cause du bruit produit dans l’habitacle). En maintenant les pavés, on maintient la fonction de l’avenue du Port comme voie de desserte et d’approvisionnement de la ville, notamment en matériaux de construction.

Nous voyons donc qu’il est parfaitement raisonnable de conserver et de restaurer les pavés de l’avenue du Port. Nous reconnaissons ainsi le pavé, bruxellois comme un véritable produit du terroir et lui permettons de mieux remplir ses nombreux rôles sociaux, économiques, écologique et patrimonial.

 

Comments

Leave a Reply





*