Avenue du Port

300 platanes sauvés de justesse, 1.500.000 pavés menacés de disparition

Envoyez une lettre

enveloppe

Envoyez la lettre ci-dessous à la Ministre de la Mobilité, responsable du réaménagement de l’avenue du Port en complétant le formulaire ci-dessous. Tous les ministres du gouvernement bruxellois,  échevins de la Ville de Bruxelles et  groupes politiques bruxellois recevront une copie. Nous espérons une réponse positive rapide.

Pas de propos insultants et à caractère raciste, celà déforcerait notre cause. Merci.

Votre nom (obligatoire)

Votre courriel (obligatoire)

Message personnel (en option)

Madame  Grouwels,,

Depuis plusieurs mois, je me mobilise activement contre le de réaménagement de l’avenue du Port tel qu’il est prévu par la Région.
Si vous souhaitez connaître mes raisons et points de désaccords, je vous invite vivement à visiter le site www.avenueduport.be, vous ne serez pas insensible aux arguments développés.

Je n’habite pas cette avenue et pourtant je suis très attaché(e) au caractère patrimonial de celle-ci. Elle représente, comme vous
le savez, la dernière avenue portuaire, vestige de la grande période industrielle de notre cité. Le charme incontestable de cette avenue se
caractérise principalement par son gabarit, la mer de pavés et les 300 platanes qui la bordent.

Madame Grouwels, en tant que Ministre de la Région de Bruxelles-Capitale, Capitale de l’Europe vous avez la responsabilité morale de mener des politiques exemplaires pour préserver notre patrimoine et notre environnement. Je sais que vous n’êtes pas l’initiatrice de ce projet coûteux et écologiquement désastreux et vous supplie de l’arrêter tant qu’il n’est pas trop tard!

Les membres de l’Action Patrimoine Pavés Platanes vous ont proposé un projet alternatif et raisonné. Pourquoi restez vous  insensible à la voix du citoyen et à leurs arguments soutenus pourtant par une pétition signée aujourd hui par près de 11.000 personnes?

Je vous remercie pour l’attention que vous porterez à cette lettre et garde espoir de sauver, avec votre collaboration, notre avenue du Port.

Je vous prie, d’agréer, Madame La Ministre, mes sentiments les meilleurs.