Havenlaan

300 platanen op het nippertje gered, 1.500.000 kasseien dreigen te verdwijnen

Fiat van de Brusselse regering tot vernietiging van de Havenlaan

Posted on | september 1, 2011 | 1 Comment

Lees volgend artikel op Brussel Nieuws voor meer info

Kasseien en platanen verdwijnen

Reden te meer om het verzet verder te blijven voeren via de petitie en door brieven naar Grouwels en haar ministers te sturen.

Comments

One Response to “Fiat van de Brusselse regering tot vernietiging van de Havenlaan”

  1. Luc van Immerseel
    september 1st, 2011 @ 17:36

    Bonsoir !

    J’espère que mon commentaire ne sera pas effacé.
    Je fais partie d’un mouvement purement citoyen (sans origines politiques), et bien connu en tant que groupe sur Facebook sous le nom de “Chiche qu’on on trouve 150.000 personnes qui tiennent à l’unité de la Belgique”.

    Le journal “Le soir” indique : “….les ministres n’ayant pas réussi à se mettre d’accord, le projet initial sera maintenu “.

    Soit un chantier de presque un DEMI MILLIARD de francs belges ! D’ ARGENT PUBLIC donc celui qui provient des contributions de citoyens(le NOTRE). Tout cela, pour abattre 300 platanes qui n’ont fait de mal à personne, et asphalter inutilement une avenue de 1,3 kms, pour fabriquer une “autoroute” de pénétration à Bruxelles, entend-on dire ? Vraiment nécessaire, ou l’intérêt réel se trouve-t-il ailleurs ?
    Chiche que, vu les frais engagés et la crise économique, des taxes supplémentaires seront exigées… auprès des bruxellois ?
    Ce, dans le cadre de l’austérité en ces temps difficiles ?

    Cette “fatalité” de destruction de notre patrimoine n’est-elle une preuve supplémentaire montrant que les actuels politiciens élus, se moquent éperdument de l’avis de leurs électeurs citoyens.
    En effet, après avoir été élus, ne font-ils pas “tout ce qu’ils veulent” au nom de la démocratie “représentative”. Mais qui représentent-ils réellement ? Plus leurs électeurs, en tout les cas. Faux ?

Leave a Reply





*