Avenue du Port

300 platanes sauvés de justesse, 1.500.000 pavés menacés de disparition

Projet n°3

Posted on | juin 7, 2016 | No Comments

La Région va sortir son projet n°3,
tout aussi mauvais que les deux précédents

Mais elle y met les formes, en promettant beaucoup plus d’arbres. Comme si cela pouvait suffire, comme si cela excusait tout…

Coupe latérale de l'Avenue du Port

Lire la suite

Misère de l’espace public

Posted on | juin 7, 2016 | No Comments

Pourquoi tout est toujours déglingué;
la grande misère du manque d’entretien des voiries.

Le constat

Dans l’espace public, tout est toujours un peu déglingué. Il manque au trottoir un pavé, une planche au banc public, un montant à la rambarde, la corbeille à papiers est de travers, un arbuste grandit sur le monument, il y a des nids de poule dans la chaussée (et je ne mentionne pas les morceaux qui tombent du plafond des tunnels…)

Les réparations sont mal faites, les trous des pavés manquants sont rebouchés à l’asphalte.

Non-réparation des pavés
.

Lire la suite

Les platanes

Posted on | juillet 18, 2016 | 2 Comments

Platanes (or not platanes) ?

L’argument employé par le gouvernement régional pour remplacer les platanes de l’avenue du Port (plantés en 1927) est que cette espèce est en surnombre à Bruxelles. Les platanes représentent en effet environ 25% des arbres d’alignement en voirie. Les marronniers en représentent également environ 25%. La raison en est simple: ce sont des essences qui pardonnent beaucoup.

platanes

Jeune platane parmi les anciens, Nouveau Marché aux Grains, Bruxelles

Le platane est un grand arbre à longue durée de vie. Il est apprécié pour sa résistance à la taille, à la pollution de l’air et aux conditions de vie en milieu urbain. Les platanes sont menacés par un microchampignon, responsable de la maladie du chancre coloré. La maladie a attaqué les platanes en Italie, dans le sud de la Grèce, dans le sud de la France, avec une pointe jusqu’à Lyon. En Belgique, les platanes sont à l’abri: il y fait (provisoirement) trop froid. Les chercheurs ont obtenu par croisement une variété résistant au chancre coloré, Platanus (R) Vallis clausa. Lire la suite

RÉSUMÉ : OÙ EN EST LA BATAILLE POUR LA SAUVEGARDE DE L’AVENUE DU PORT ?

Posted on | septembre 15, 2015 | No Comments

  1. Le premier projet, (suppression des pavés, 2 x 2 bandes en béton, abattage des 300 platanes) introduit à l’origine par le ministre Pascal SMET, puis porté par la ministre Brigittte GROUWELS a été définitivement recalé suite au jugement du tribunal correctionnel de Bruxelles qui l’a déclaré illégal.
  2. Le deuxième projet, (suppression des pavés, 2 x 2 bandes en asphalte, suppression de tous les stationnements, conservation des 300 platanes) introduit par Brigitte GROUWELS n’a pas passé le cap de la Commission de Concertation du 11 mars 2014 (lire le texte de l’avis de la Commission).
  3. Une demande de classement de l’avenue du Port a été introduite par l’asbl BruxellesFabriques / Brusselfabriek le 9 janvier 2014. Par un arrêté du 9 octobre 2014, le gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale décide de ne pas entamer la procédure de classement. BruxellesFabriques/Brusselfabriek attaque cet arrêté devant le Conseil d’Etat le 3 janvier 2015, vu le manque de sérieux de ses arguments, toutes les instances reconnaissant que l’avenue du Port constitue bien un patrimoine à protéger. Le jugement est attendu pour 2016 (?). L’arrêté sera probablement annulé par le Conseil d’Etat, mais cela n’obligera pas le gouvernement à classer l’avenue, seulement à entamer une procédure de classement.
  4. Le ministre Pascal SMET est pour sa part bien décidé à introduire un nouveau permis d’urbanisme pour en finir avec les pavés de l’avenue du Port “qui ne sont plus de notre temps”. Perversement, Bruxelles-Mobilité effectue des réparations de fortune en coulant de l’asphalte par ci-par là, ce qui salit irrémédiablement les pavés, et dégrade la beauté de l’avenue. A terme l’administration aura beau jeu de déclarer qu’il n’y a plus de patrimoine à sauvegarder.

A suivre !

LA RÉGION PREND ACTE DE LA DEMANDE DE CLASSEMENT DE L’AVENUE DU PORT

Posted on | septembre 14, 2015 | No Comments

Nous apprenons que la Région prend acte de la demande de classement de l’Avenue et de sa « mer de pavés » introduite par l’a.s.b.l BruxellesFabriques/Brusselfabriek. En application du Code Bruxellois de l’Aménagement du Territoire, la Région demande donc à la Commission Royale des Monuments et des Sites et aux Communes concernées d’émettre un avis sur cette demande de classement. D’ici trois mois et sur base de ces avis, il reviendra au Gouvernement d’entamer (ou non) la demande de classement voire d’adopter directement l’arrêté de classement. Dans l’intervalle, la procédure d’instruction de la demande de permis est suspendue.

D’aucuns craignent cette mesure de classement, vue comme la glaciation définitive d’une artère urbaine.  A nos yeux, le classement protège ce patrimoine, mais n’empêche pas absolument l’évolution de l’avenue du Port au gré de besoins futurs, mais c’est une garantie qu’il y faudra de sacrément bonnes raisons.

RETROUSSER SES MANCHES

Posted on | septembre 10, 2015 | No Comments

C'est pas le travail qui manqueL’avenue du Port est une avenue industrielle et portuaire, tracée en 1903 pour desservir le site emblématique de Tour et Taxis.  Elle a été conçue pour un trafic intense, lourd, et lent. Malgré son peu d’entretien, cette avenue composée d’un million et demi de pavés de porphyre a résisté au temps.  C’est la dernière avenue portuaire conservée en Belgique.

Bien que les règles de l’art du pavage solide sur sable soient en déshérence1, la possibilité technique de la rénover existe. En réalité, elle s’impose.

La rénovation s’impose pour des raisons sociales et économiques

La Région, dans son accord de gouvernement, met très fortement l’accent sur l’emploi, et c’est fort bien.

Contrairement à une idée reçue, ce n’est pas l’entreprise qui crée l’emploi, mais le client. En effet, si l’entreprise ne crée pas l’emploi, c’est tout simplement parce qu’elle n’est pas maîtresse de son carnet de commandes.  Si les commandes affluent, alors –éventuellement– l’entreprise créera de l’emploi pour satisfaire la demande de ses clients.  Les commandes ne dépendent que de la capacité de dépense du client. Lire la suite

Coup de gueule géant place Sainctelette

Posted on | août 3, 2015 | No Comments

Réalisé grâce au soutien de Médiafield sprl

Lire l’article paru sur le site web de la RTBf

COMMISSION DE CONCERTATION DU 11 MARS 2014

Posted on | février 22, 2014 | No Comments

Cliquez ici pour lire les conclusions déposées par l’ARAU
Cliquez ici pour lire les conclusions déposées par BruxellesFabriques
La Commission de concertation rendra (en principe) son avis le 28 mars 2014.

Mme GROUWELS a ressorti un nouveau plan pour l’avenue du Port. Sa recette: tout asphalter.  Téléchargez ici les plans de l’administration.

Le Festival des Lumières est du pur gaspillage (reportage TV Brussel)

Posted on | novembre 7, 2013 | No Comments

Regardez le reportage sur TV Brussel (sous-titré en français) Comité d’action Avenue du Port: “Le Festival des Lumières est du pur gaspillage”

TV Brussel

Patrimoine immobilier: il faut classer l’avenue du Port

Posted on | novembre 7, 2013 | No Comments

L’alignement des 300 platanes a été sauvé de haute lutte, mais Bruxelles-Mobilité ne se presse pas de replanter ceux qui ont été coupés.  Il est à nouveau question d’asphalter cette avenue centenaire, de jeter ses 1.500.000 pavés (tous taillés à la main).  L’APPP  veut que ce témoin industriel et portuaire soit définitivement protégé.  C’est une question de respect, de patrimoine, de beauté …et d’emploi.

Les pavés pas la plage

Lire la suite

« go backkeep looking »